Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

vendredi 20 juin 2014

Armes: spéciale braderie

 Bienvenue au salon de la guerre!
                                                      On déstocke, on en profite!
                   Ce n'est pas encore Noël, mais on peut déjà acheter de quoi s'amuser toute l'année, avant que les petits et grands jouets ne deviennent obsolètes.
     La France produit quantité de ces joujoux qu'il faut bien mettre sur le marché, pour rentabiliser la production vouée à ses armées et pour équilibrer ses échanges commerciaux.  Chars Leclerc et avions Rafale se vendent parfois mal. Il faut parfois brader.
       C'est la bourse aux armes.
 Faites votre choix! Grosses réductions...
     Approchez dignes généraux chamarrés et éminents émirs! Chers cheiks, préparez vos carnets! Le pétrole ouvre tous les coffres.
          Il y en a pour toutes les bourses, pour tous les usages.
       Un char, un hélicoptère, un drone, qui marche fort...même une voiture volante... ou les derniers produits high tech...Fouillez, demandez! La quincaillerie abonde.
    L'armée de demain est en marche...Allons enfants!... ♪♫♪
   __________Que de progrès depuis le néolithique! le Moyen-Age!
     L'ingéniosité humaine est sans limites. Léonard de Vinci lui-même, en avance sur son temps, n'en reviendrait pas.
    La France n'a aucun monopole, mais c'est une industrie (encore)  florissante, même s'il a fallu réduire la voilure.
   L'armement s'exporte bien.  C'est tout bon pour notre commerce extérieur. Pour réduire le chômage, on devrait investir plus dans ce secteur....
     Nous sommes en troisième place dans le monde. Et on dira que nous ne savons pas vendre!
 Il faut bien faire tourner les usines et alimenter quelques conflits en cours. Le demande explose.
   Malgré la concurrence féroce, nous n'avons pas à rougir de nos performances. On se fait pas mal  de pognon.
        C'est bon pour le PIB, partout dans le monde:   
Chaque seconde dans le monde les dépenses militaires représentent 41100 euros (en 2010) soit plus de 3,5 milliards de dollars par jour et 1464 milliards d'euros et 236 $ par habitant de la planète. Les Etats-Unis représentent 43% du total.Depuis le 1er janvier 602 880 388 285.  Un paille!
      Combien d'écoles et d'hôpitaux cela représenterait-il, demanderont quelques pacifistes rêveurs?  Question incongrue...
___________Des pays plutôt discrets jusqu'ici s'y mettent aussi: 
Le  Le Japon, par exemple, qui brise ses tabous, poussé par le cousin américain à surveiller la Chine. 
     Les exportations d'armes ont bondi de 24% en 2013 en Allemagne, qui n'a pas craint d'affaiblir la Grèce par la vente de sous-marins et autres gadgets. Elle joue de plus en plus la carte de l'exportation d'armes.
  Même la paisible Suisse (neutre bien sûr!) entre dans le marché, au 6e rang des ventes d'armes légères
  Le paisible Canada dépense sept fois plus pour la chose militaire que pour la santé.
En Israël, dont l'industrie militaire prospère, les USA considère leurs aides militaires comme un investissement. (sic!)
        Et on dit que le commerce va mal... Pff!...
___________Les USA, toujours engagés dans un conflit quelconque, sont un cas à part. Leur budget militaire atteint des sommets stratosphériques [Le budget militaire américain pour l'armée et les opérations militaires représente 661.29 milliards de dollars en 2014, soit plus de 1.8 milliard de $ par jour ou près de 21.000 $ par seconde... Cela représente 17.3 % du budget américain et plus de 4% du PIB, ce qui en fait le premier budget militaire du monde.]  
C'est le coût de la politique impériale. Il faut maintenir le dollar à flot...
         L'inflation des armes individuelles,  petits jouets dans ce pays, fait partie de sa maladie infantile. Peu d'années sans tueries spectaculaires lies à la surabondance des armes de tous calibres en vente libre ou quasiment. Le sacro-saint deuxième amendement sert d'alibi à de puissants lobbies, qui ont marché sur rue.
  Obama, la main sur le coeur, parfois furieux, veut, une nouvelle fois, un examen de conscience sur les armes à feu, mais la NRA, lobby puissant, tient le marché et les élus. . [   4.200.000, c’est désormais le nombre d’adhérents, en augmentation constante, de la tristement célèbre NRA, National Rifle Association, qui brandit, jusqu’à donner la nausée au monde entier, le Second Amendment that protects the right of the people to keep and bear arms, donc le deuxième amendement qui préserve le droit des citoyens de garder et de porter des armes. ]
           Certains proposent une parade infaillible (sic!). Jusqu'à la prochaine tuerie?
Mars a encore de beaux jours devant lui...
       En attendant, on brade...Business is business!
____
-Relayé par Agoravox
_________________

Aucun commentaire: