Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

jeudi 29 janvier 2015

Boss de Davos

 Ils s'habillent chez Hugo Boss, les boss de Davos.
              Et vont de Davos en Davos.
      Un rituel d'hiver...Immuable.
Avec une grande débauche de moyens et d'avions privés...
Pour parler de crise et d'écologie!
Faire du ski?
Même pas!
       Pour que rien ne change....
Au  Davos bla-bla, notre président a fait le job
Pour quoi faire?
Comme le dit le journal suisse Liberté (forcément neutre):
   ... Davos « se mérite ». Selon plusieurs « papiers » qui se recoupent, il faut compter près de 71.000 $ pour recevoir le droit de jouer dans la cour des grands, entre les droits de souscription, le prix du billet d’entrée et une cotisation pour faire partie de l’élite de l’élite. Ceci-dit, si un de ces VIP envisageait d’inviter quelques amis, il lui en couterait la modique somme de 527.000 $ environ de cotisations et 95.000 $ de billets, mais attention… Pour 5 personnes, tout de même !
Ce qui parait le plus surréaliste c’est ce besoin de se rencontrer alors que tous les moyens modernes dont chacun se réjouit, se congratule et se félicite à l’envi pourrait faire que chacun reste chez soi et communique par moyens informatiques justement.

  Bref, des forces vives (Hollande) une petite caste.
        Jacque Attali, qui dit parfois des choses sensées par inadvertance, signalait naguère là-dessus:
                "...Le Forum économique mondial n'est qu'un "café du commerce"...les gens se rencontrent là-bas pour coordonner leurs agendas, planifier des rencontres ou faire du réseautage. [...] Il ne faut y voir rien de plus qu'une machine à café mondiale où des gens se rencontrent, bavardent, se serrent la main, échangent des tuyaux et s'en vont". "Davos est surtout une opération commerciale, très efficace et très réussie, où il faut payer pour participer et les places sont très chères", ajoutait jacques Attali, précisant cependant saluer "le génie" de son fondateur Klaus Schwab."
  Un génie de la com' et du sens des affaires, sans aucun doute. 
______________________________

Aucun commentaire: