Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mercredi 16 octobre 2013

Le filon vélo

 Le vélo, ça marche ça roule!
                                        Certains diront: encore du re-cyclage!...
Non, la nouvelle est importante. Que dis-je? Enôôrme!
  De plus en plus de Français, désireux de se véloxygéner, commencent à se remettre sérieusement en selle, au lieu d'en parler seulement épisodiquement.
On parle ici de vélos ordinaires, bien sûr, car il existe des vélos fous, comme il existe des fous du vélo.
Les VAE (Vélos à Assistance Electrique, pour les ignorants) font un tabac, avec parfois le bois comme matériau du futur. Comme les premières draisiennes, mais en plus sophistiqué. Quilucru?
      Est-ce le début d'un frémissement ou d'une vélorution?
Ou d'une envolée, comme en Italie, le pays des vélos sur mesure, des Ferrari des routes de Toscane?
   On en n'est pas encore au point, loin de là, en France, où la mutiplication des vélos urbains créerait des embouteillages à certaines heures, comme dans certaines villes nordiques.
...Trop de vélos tueraient-ils le vélo?
On les resort du fond des garages. Il était temps!
 Juste retour des choses, sauf qu'aujourd'hui le vélo de base n'est ni rare ni cher et ne représente plus un ou deux mois de travail, comme à une époque...
En fait, ".. L’histoire de la bicyclette en France ressemble à une soudaine amnésie. Nos corps et nos villes ont perdu de vue, en quelques années, ces gestes circulaires et répétés qui avaient permis aux foules de se déplacer en toute autonomie et à bas coût depuis le début du XXe siècle. De 1976 à 2007, la pratique quotidienne du biclou a diminué de moitié. Les plus jeunes ont été les premiers frappés. Il y a trente-cinq ans, ils enfourchaient leur bécane pour un quart de leurs déplacements et ne prenaient la voiture que 12 % à 15 % du temps. Aujourd’hui, la fourchette se situe entre 2 % et 10 % pour la bicyclette et entre 20 % et 30 % pour l’auto..."
   On a donc du retard. Pour ma modeste part, je parcours en une année plus de km à vélo qu'en voiture. Pas par obligation ou religion écologique fervente. Par plaisir. Seulement par plaisir... ♥
Le vélo, c'est la santé, mais couvert!
    Le problème est que les constructeurs ou plutôt les monteurs français sont devenus rares. Manufrance s'est envolé...comme une Hirondelle. Les ventes ne vont pas nous sauver du marasme économique, car l'importation reste importante. Les Taïwanais et les Chinois écrasent les prix.
               Mais le vélo-tourisme pourrait faire un bond considérable.
Il y a bien des raisons...
Certaines régions exploitent le FILON...
  Les entreprises devraient aider à financer les achats de vélos pour leurs employés. Ce serait tout bénéf pour l'économie et la  santé...
Vite! En selle! Filons...
Vélocyclopédiquement vôtre. 
__________
-Publié sur Agoravox
_________________________

Aucun commentaire: