Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mercredi 24 juillet 2013

Royal baby

A boy!
_______Suite logique du Royal wedding...♥
Dessin de Chappatte
 Après l' overdose à la Une et une attente insoutenable qu'il a fallu meubler... avec des riens...
...une nouvelle rafraîchissante dans la torpeur caniculaire anglaise:
"Son altesse royale, prince de Cambridge" is born  ♪♫♪♫
Royalement reçu!
__L'avenir des Windsor (lignée truquée?) est assuré, quoique...
 La monarchie ( en fin de course? ) n'est plus ce qu'elle était...
___Mais au Royaume, il n'y a pas que des babys royalement traités: 1,6 million d'enfants britanniques sont sous-alimentés.
 Au coeur d'une privatisation généralisée et d'une pauvreté galopante, dans le monde enchanté de Cameron, on assisterait à une récession nutritionnelle selon le Guardian  (Dedefensa)
____ Le 18 novembre 2012, le Guardian annonçait, sous l’expression extraordinairement bureaucratique développée pour masquer la réalité tragique, que le Royaume-Uni se trouve dans une situation de “récession nutritionnelle”, selon le principe des vases communicants bien connu de nos doctrinaires entre le développement inégal des revenus et la catastrophe civilisationnelle que nous voyons s’étendre chaque jour, – «…nutrition recession as food prices rise and incomes shrink». («Austerity Britain is experiencing a nutritional recession, with rising food prices and shrinking incomes driving up consumption of fatty foods, reducing the amount of fruit and vegetables we buy, and condeming people on the lowest incomes to an increasingly unhealthy diet.»
• Le 23 novembre 2012, toujours dans le Guardian, Ian Jack trouvait “choquant” (“shocking, indeed”) cette “crise nutritionnelle” et, surtout, le fait que le gouffre entre les riches et les pauvres, du point de vue de la nutrition, est pire aujourd’hui que dans les années 1930 (temps de la Grande Dépression), lorsque George Orwell écrivait The Road to Wigan Pier, où il dénonçait cette situation.
«Britain is facing a crisis of nutrition. Evidence published in the Guardian this week suggests rising food prices and falling incomes are reducing our intake of fresh fruit and vegetables and increasing our consumption of processed foods: out with oranges and lettuce, in with instant noodles, coated chicken, tinned pies and pizza, with predictable consequences of ill health and obesity. Those most affected are the poor, though "food poverty" affects families that are far from Britain's poorest. The Guardian interviewed a Bristol couple with two young children and a household income averaging £24,500 a year: the wife found it “a constant struggle just to buy enough food to fill our stomachs”.
___Le tapage médiatique autour de cette naissance annoncée presque avant la conception commençait à nous les briser menu…
Le Guardian a osé purger la page du site concernant l'événement. Shocking!
La Toile se poile, Irrévérencieusement. Re-shocking!
Certains s'en f****. Re-re-shocking!
 ___Le  royal baby nous fait oublier le reste , servant de dérivatif  et source de business- £££
Mais ne crachons pas dans le berceau! Il est mignon...Tout le portrait de son grand-père!
______________________________________________________
Paru dans Agoravox (rubrique parodie)

Aucun commentaire: