Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

mercredi 2 octobre 2013

Le retour des blaireaux

Il y a blaireaux et blaireaux...
                                 A vrai dire, il n'ont jamais disparu.
      Non, on ne parle pas des anciens fans de Tony Blair.
      Il ne s'agit pas non plus du fameux groupe musical lillois.
      Ni de cet instrument de rasage aujourd'hui désuet.
      Ni du fameux breton quintuple vainqueur du Tour de France.
       Pas plus de ce sympathique animal qui n'a pas toujours bonne réputation chez les agriculteurs et qui divise actuellement le pays  de Sa Gracieuse Majesté.
                              Mais d'une espèce bipède qui prolifère dans la société, qui se définit comme imbécile, vulgaire, parfois méchante...ce qui n'est pas gentil pour un animal qui ne mérite pas tant d'indignité.
  Il y a bien des catégories de blaireaux....
Les anthropologues s'emploient à faire des typologies, toutes plus élaborées les uns que les autres, sur cette faune qui hante les rues, les bars et les repas de famille. Mais elle est tellement diverse qu'aucune classification ne donne entièrement satisfaction.
  Il y a de gros blaireaux, des moyens et d'autres plus petits, plus communs. Il arrive que chacun d'entre nous entre parfois  dans cette dernière catégorie, sans même s'en rendre compte, victime que nous sommes de l'air du temps et des préjugés colportés. Difficile d'échapper à son époque, à ses conditionnements, ses préjugés, comme dans ce débat biaisé ou dans cette polémique qui frise l'hystérie aujourd'hui dans notre doulce France...
          Prenons le cas du blaireau de base.
Rien ne le distingue physiquement de ses semblables, mais il a un avis arrêté  sur tout, veut toujours avoir le dernier mot, répète à l'envi ce qu'il entend à la télé. ...Comme certains beaufs, une sous-espèce bien connue.
  Il incarne la connerie ordinaire. Assez proche souvent de l'homo larbinus.
     C'est dire qu'il y a du monde dans cette catégorie anthropologique...
    Eradiquer ce mal récidivant nuisible à la pensée?
 Vaste programme! disait le Général, qui connaissait bien le petit monde de l'armée et de la politique ordinaire...
_____________________

    Aucun commentaire: