Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

jeudi 15 novembre 2012

Ennuyeuses, les maths?

Les maths sont un roman..._________________

 _"Autant artistes que scientifiques, les mathématiciens sont en proie à leurs passions, leurs interrogations, leurs doutes, leurs tourments, leurs angoisses, et la hantise de la beauté. « Nul ne peut être mathématicien s’il n’a une âme de poète », disait Sophie Kowalevskaia. Les mathématiciens doivent faire preuve de rigueur et de ténacité, mais surtout d’inventivité. Maudissant chaque jour leur impuissance à faire reculer les frontières du savoir, ils s’émerveillent pourtant, regardant derrière eux, de l’ampleur du chemin parcouru."
[__Cédric Villani, médaille Fields 2010]

_______ 

____IL est jeune, sympathique, brillant mais modeste. Il croit plus au travail qu'au "génie".  Un peu dandy, mais sans ostentation ni prétention. Attachant.
 Il a décroché la distinction la plus prestigieuse dans sa discipline.
 Il aurait pu partir à Harvard ou être super-trader chez  JP Morgan et devenir riche en 10 ans. Non, il a choisi l'enseignement et la recherche, qu'il décrit comme source de plaisir.
Il donne envie de se remettre aux mathématiques ou fait regretter d'en avoir fait si peu, si tard ou si mal .. Il en parle avec passion.
_______________Les mathématiques en sont pas pour Cédric une activité désincarnée, abstraite, rebutante, déséchante.
La rigueur s'associe au travail de l'imagination, qui parfois la stimule et la féconde
Einstein et Gödel
Une alchimie secrète et mystérieuse marie la littérature, la musique et le raisonnement mathématique.
_Théorème vivant n'est pas un exposé mathématique, ni un roman ordinaire, mais un mixte des deux, le libre récit de la genèse d'une avancée mathématique où intuition et hasard ont une place majeure, comme dans une enquête policière...
_Les maths, qu'elles soient considérées comme simple langage logique ou reflétant des structures réelles, sont à la recherche de l'invisible, de la logique cachée qui rend compte du désordre apparent des choses. Ceux qui se sont adonnés à cette quête étaient loin d'être des individus parfaitement rationnels.
 L'excentricité, parfois une certaine folie ne sont pas absentes de la recherche de haut niveau, comme dans le cas limite de Gödel._(1)
_La musique et les mathématiques ne sont pas sans rapport. Le vieux Pythagore l'a thématisé, Platon l'a exploité, même si le mythe y est encore présent.
Il existe comme une symphonie des nombres premiers et de la "magie" dans les maths.
_Il est des aspects des maths, qui, plus que d'autres, fascinent., comme le monde infini, enchanteur mais rigoureux des fractales.
D'une manière générale, le plaisir esthétique accompagne l'activité du mathématicien passionné.
_______C'est le cas pour notre médaillé Fieds, qui nous invite à reconsidérer les préjugés et les rigidités installées en nous depuis longtemps, plus  culturelles que  naturelles, à retrouver la jeunesse et la créativité d'esprit, l'intérêt pour la beauté et la fécondité des mathématiques. 
 Mais l'auteur ne reste pas confiné dans les sphères éthérées des mathématiques pures, il lui arrive de descendre dans l'arène...
__________________________
  ___Le danger réel n'est pas que les ordinateurs commencent à penser comme les humains, mais que les humains commencent à penser comme des ordinateurs.
[Sydney Harris]
__________________________
Publié dans Agoravox

Aucun commentaire: