Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

lundi 19 novembre 2012

Gaz de schiste (suite)

 Phase 3: renaissance?
____________________Le débat rebondit régulièrement, les positions se durcissent, sur fond de désinformation et de délire industriel.
En France, contrairement aux USA ou en Pologne , la résistance à la fracturation hydraulique s'est organisée et le refus est devenu pour l'instant position officielle d'Etat (« Dans l’état actuel de nos connaissances, personne ne peut affirmer que l’exploitation des gaz et huiles de schiste par fracturation hydraulique, seule technique aujourd’hui connue, est exempte de risques lourds pour la santé et l’environnement » F.Hollande) Les inconvénients des techniques utilisées jusqu'ici sont enfin pris en compte.
__Mais certains intérêts privés ne démobilisent pas, le lobbying continue, relayé par certains journalistes, et la supposée "nouvelle frontière" énergétique continue de faire rêver à un eldorado industriel, malgré résistances et désillusions en Europe et ailleurs.
On n'y coupera pas, selon certains, ce n'est qu'une question de temps, les enjeux économiques seraient trop forts, la France suivra l'exemple de l'Oncle Sam et  certains "experts", qui, " bien évidemment prêchent pour leur paroisse, (y) font valoir que grâce à l' « indépendance énergétique » procurée aux Etats-Unis par les gaz de schistes, tout un plan de la géopolitique du monde va changer. L'Amérique n'aura plus besoin des pétroles du Moyen-Orient et pourra se désinvestir, y compris militairement, de cette partie du monde où elle accumule les ennemis. Selon l'expression de Raymond Cartier, les sultans arabes n'auront plus qu'à transformer leur pétrole en shampoings. Ne parlons pas de la Russie et de l'Algérie, qui perdront une bonne partie des acheteurs de leur gaz. Par ailleurs, diminuant sa consommation de charbon dont elle est riche, l'Amérique pourra revendre celui-ci à la Chine dont la soif d'énergie est inextinguible et qui se montrera ainsi plus docile. Le Canada bénéficiera des mêmes avantages."
Dès 2020, les USA deviendraient à nouveau les rois du pétrole.
La renaissance industrielle serait à nos portes, il suffit de forer, et encore forer. 
On fantasme sur un potentiel mal connu, en escamotant les effets induits, qui apparaissent au fur et à mesure
Il serait temps d'en finir avec la désinformation.
Vous avez dit Truthland?
_______________________
- Les gaz de schiste ou la fausse bonne idée

Aucun commentaire: