Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

samedi 29 mai 2010

Schocking !

Tony et les siens

Money, money, money...

Contrastes en U.K.

Partisan d'une "troisième voie", il devait sortir le Royaume de l'état de coma où l'avait laissé la brutale politique sociale de la Dame de fer
Adepte des vertus du marché au sens néo-libéral, érigés en dogme, il a contribué à la poursuite de la désindustrialisation de son pays et au développement de la finance dérégulée, dont nous constatons aujourd'hui les effets et leurs conséquances: l'effondrement spéculatif


Le bilan est plus que mitigé.
_________________Il s'est assuré une retraite bien occupée et financièrement plus que confortable, jouant sur tous les tableaux, s'assurant des contrats juteux,tout en se donnant une image de grand philanthrope, toujours sans regrets. __(Ici)
________Ce serait moins choquant, si la crise ne créait autant de problèmes, si autant de ses compatriotes ne subissaient une précarité grandissante
.
("Le quotidien de Londres " The Guardian " analysait hier le fossé, qui s’est élargi depuis vingt ans, entre les plus riches et les plus pauvres. " Cela résulte en grande partie de l’augmentation du chômage mais également du marché du travail et de la politique fiscale qui a favorisé les mieux lotis. Plus inquiétant encore, ces difficultés se transmettent de génération en génération. " Pour le journal, " c’est pure hypocrisie " que d’évoquer la création d’une méritocratie quand le système éducatif est plombé en faveur des riches. " La nature autoreproductrice du système est évidente […] . Tout cela se répercute sur le marché du travail. Ces deux dernières décennies, les revenus des 10 % de salariés les mieux payés ont augmenté cinq fois plus que les plus bas.."

-"Place, désormais, au Royaume-Uni « modèle d’austérité »...
Au-delà de la poursuite de la financiarisation de l’économie du pays, le bilan travailliste c’est aussi la création de 4 300 nouveaux types de crimes et délit depuis 1997 ; 86 637 personnes qui servent des peines de prison à perpétuité (le chiffre le plus important de tous les pays siégeant au Conseil européen) ; l’enfermement de 600 enfants de 12 à 14 ans ; la transformation de l’école, la réduction de moitié du nombre de lits d’hôpitaux depuis 1997) ; l’instillation d’outils de gestion d’entreprise dans les services publics et l’accroissement des inégalités. Quel « nouveau départ » espérer des responsables d’un tel bilan ?...
" (R.Lambert)


___En trois ans, 17 millions d'euros : les lucratifs « ménages » de Blair

-Observatoire des inégalités: R.U.
-La pauvreté en Angleterre

_______________
- UK: fin de cycle
-Crise en Grande Bretagne

- -Mirage outre-Manche ?
-Faillite d'un modèle

Aucun commentaire: