Mes articles dans AGORAVOX (qui n'est plus ce qu'il était...) -signés: ZEN)-

jeudi 29 avril 2010

Burqalibi ?


Burqa: urgence douteuse

Instrumentalisation et détournement d'attention

-
"...La burqa ne peut se prévaloir d'aucune justification historique, ni dans le Coran ni dans les moeurs traditionnelles de la plupart des peuples musulmans. C'est une innovation dont le caractère islamique est plus que discutable et dans laquelle de très nombreux musulmans ne se reconnaissent pas. Ils en souffrent et sont les premiers à se désoler qu'une fois de plus certains musulmans donnent une image caricaturale de leur culture, entretenant les pires stéréotypes à son sujet.Ils estiment ainsi, à juste titre, qu'il ne s'agit là que d'une exagération, voire d'une pathologie religieuse, qui nuit aussi gravement qu'inutilement à l'image de l'islam et ne peut correspondre qu'à une régression pour la condition féminine - une femme totalement voilée par sa burqa ne pouvant apparaître, symboliquement et physiquement, que littéralement enfermée en elle-même, "anonyme" sans visage et en tant que telle retranchée du monde humain..." (A.Bidar)
__________________________
-La burqa en urgence, l'Europe en déshérence:
"...
Alors que la Grèce est au bord de la faillite; alors que la spéculation, alléchée par des gains mirobolants, rêve de mettre ensuite à genoux d'autres pays, demain le Portugal, après-demain peut-être l'Espagne; alors que l'Europe traverse l'une des plus graves crises de son histoire, et en tout cas la plus grave crise depuis la création de l'euro; alors que la monnaie unique joue, face à tant d'égoïsmes nationaux, sa survie en ces jours de tempête, que fait la France, ou du moins ceux qui ont reçu le mandat de la représenter? Le président de la République fait du tourisme en Chine (sans s'y soucier des droits de l'Homme), les ténors de sa majorité se complaisent à débattre de sujets subalternes, ou à conduire des opérations de diversion, pour amuser l'opinion, ou plutôt la détourner des sujets graves de l'actualité.
_____Au regard de la tourmente qui s'est abattue sur l'Europe, voici par exemple ce qui occupait, en ce début de semaine, les parlementaires de la majorité. Au cours de la traditionnelle réunion hebdomadaire de leur groupe, en présence du premier ministre, François Fillon, et de plusieurs membres du gouvernement, les députés de l'UMP ont consacré mardi matin l'essentiel de leurs échanges au projet de loi d'interdiction générale de la burqa – et à l'affaire nantaise de supposée polygamie. Pour savoir s'il était opportun que le texte sur la burqa soit examiné en urgence ou au terme d'une procédure ordinaire. Au cours de la conférence de presse qu'il a donnée, le patron du groupe parlementaire, Jean-François Copé, n'a lui-même parlé presque que de cela.
__Ainsi va le parti du président. Même si l'avenir de l'Europe concerne plus de 500 millions de citoyens dans 27 pays différents, alors qu'à peine 2.000 cas de burqa sont recensés en France, selon le décompte très extensif de l'UMP, le premier sujet ne retient aucune attention, tandis que le second justifie d'interminables roulements de tambour. Dans un souci peu glorieux: draguer l'électorat du Front national. Au diable l'Europe! Vivent les petites manigances électoralistes..."

-Une majorité divisée:" «Il ne faut pas tomber dans le piège que nous tendent les plus extrémistes... Une loi contre la burqa sur la voie publique, c'est un cautère sur une jambe de bois, qui risque d'être utilisé contre nous. Il aurait fallu faire deux choses à la place: que le ministère de l'intérieur donne des instructions pour que les contrôles d'identité puissent se faire à visage découvert; et rédiger une loi autorisant les citoyens, commerçants ou autres, à ne pas répondre aux sollicitations d'une personne intégralement voilée. Je ne voudrais pas que les musulmans modérés aient l'impression qu'on s'en prend à l'islam...» (Pierre Cardo)
-Au nom de la minijupe sauvons le niqab ?
"... La polygamie est chez nous une effraction, un crime ? L’arnaque à la sécurité sociale aussi ? Il existe des peines prévues par la loi, et elles sont les seules qu’il faut ordonner. Pas de « short cut », des lettres de cachet, des procédures d’exception. Pas des effets d’annonces criardes et provocatrices qui (éventuellement) caressent dans le sens du poil l’opinion publique. Que chacun fasse son travail : pas de soupçons, de conditionnel, de « à vérifier » donnés en pâture à la presse. Ce sont des manipulations grossières, des libertés prises sur l’Etat de droit qui ne devraient plus exister. On les accepte ? On accepte la part d’irrationnel, de parti pris, de subjectivité d’un Etat qui demain en prendra d’autres. Ce qui se joue en effet, ce n’est pas l’aspect laïque de notre république, mais sa transformation en un régime « du fait du prince », de l’arbitraire et de la complaisance. Le niqab (et tout ce qu’il représente) aura alors gagné..."

Précédent ?:"En 1988 G.W. Bush père est en campagne, et fortement en retard (-17%) sur son opposant, M. Dukakis, plombé par un mauvais bilan de l’ère Reagan duquel il était d’ailleurs colistier. Un sujet "miraculeux" va largement contribuer à sauver la campagne et permettre à Bush de refaire son retard et l’emporter : Le drapeau Américain. Alors qu’il n’y a pas une dizaine de drapeaux Américain brulés par an sur tout le territoire des états unis, toute la campagne va se dérouler sur ce thème, faisant totalement oublier les autres sujets autrement plus importants ! Marrant aussi de constater que la droite a essayé de nous ressortir tel quel ce sujet du drapeau récemment....Pour en revenir au niqab, c’est très exactement le rôle qu’il joue actuellement, une diversion sans importance permettant de focaliser le débat sur des futilités complètes, qui n’apportent strictement aucune solution, aucune réponse aux enjeux du moment !Et pendant que le gouvernement décidera tout seul pour les retraites, on va se déchirer sur le niqab et sur le nombre tolérable de concubines pour conserver la nationalité Française.Pathétique, pitoyable, et bien significatif de là ou en est la France de la droite décomplexée !"(Wesson)
-Aucune justification religieuse à la burqa
-Interdire le port de la burqa en France ?
-
Burqa, « les talibans auraient applaudi »..
-Iran et burqa
_________________
-Dérives racistes

Aucun commentaire: